Grève de la faim de Philippe- Nord Eclair du 3 mars

Publié le par ccpl59

 

Nord Eclair du 3 mars :

 

LILLE / FIVES

En grève de la faim pour du travail

Au chômage depuis trois ans, Philippe Oorlynck a décidé d'entamer une grève de la faim pour dénoncer «l'inefficacité de Pôle Emploi».Au chômage depuis trois ans, Philippe Oorlynck a décidé d'entamer une grève de la faim pour dénoncer «l'inefficacité de Pôle Emploi».

Dans une situation financière de plus en plus délicate après trois ans de chômage, Philippe Oorlynck a décidé d'entreprendre une grève de la faim pour protester contre l'inefficacité de Pôle Emploi.


JULIEN DUFURIER > lille@nordeclair.fr
Drôle de matinée à l'Agence Pôle Emploi de la rue Delemazure, hier à Hellemmes. Tandis que les premiers demandeurs d'emplois s'activent déjà sur les ordinateurs, Philippe Oorlynck fait son entrée avec plusieurs membres du collectif Chômeurs Précaires. Cet habitant de Fives est venu pour répondre à une convocation classique de Pôle Emploi. Mais il est aussi là pour mettre la pression. Au chômage depuis trois ans, Philippe Oorlynck enrage contre « l'inefficacité de Pôle Emploi ». « On ne me propose rien, il n'y a pas d'accompagnement pour moi il y a une faille dans la mission de service public. » Pour protester, il est venu signifier à son conseiller qu'il entamait une grève de la faim. Il a cessé de s'alimenter depuis jeudi soir et ne mangera rien tant que la situation ne se décantera pas. « Je n'ai rien contre les personnes qui y travaillent mais l'institution est défaillante. Aujourd'hui je n'ai pas d'autre solution, explique-t-il. Je ne touche que 486 euros par mois d'ASS et la banque m'a donné deux mois pour redresser mes comptes. Si je n'ai pas de boulot d'ici là je ne pourrai plus payer mes factures, ce sera la spirale infernale. » À 43 ans, Philippe a pourtant un CV bien garni d'expériences dans la gestion et l'informatique. À l'issue de son entretien, il a tout de même décroché un rendez-vous avec la directrice de l'agence en début de semaine prochaine. D'ici là, il entend fermement continuer sa grève de la faim.

Commenter cet article