Le Collectif de chômeur-ses et précaires de Lille s'invite au Club de la Presse (CAF).

Publié le par ccpl59

 

Ce matin du 24 janvier 2012, une délégation du collectif de chômeur-ses et précaires de Lille a envahi le Club de la Presse du Nord Pas-de-Calais, alors que M. Daniel Forafo, président de la CAF du Nord, s'apprêtait à présenter ses « vœux » en huis clos, face à une maigre poignée de journalistes. 

Nous avons profité de cette occasion pour dénoncer la politique malsaine dont font l'objet les allocataires de la CAF : suspicion généralisée sous couvert de « lutte contre la fraude », imposition de « l'offre raisonnable d'emploi » pour les RSAstes et bientôt les CUI obligatoires de 7 heures par semaine pour à peine 120 euros de plus par mois (soit moins de 5 euros de l'heure). Dans ce climat qui vise à criminaliser les plus pauvres, les populations les plus précaires sont aussi les plus stigmatisées (les femmes célibataires, les jeunes, les sans-papiers, les Roms, subissent le harcèlement administratif et le non versement de prestations familiales). 

Nous avons rappelé à M. Forafo que malgré ses propos élogieux tenus le 5 décembre face à la presse, le processus de « départementalisation » n'augure rien de bon pour les salarié-es de la CAF comme pour les allocataires. Déjà, des plaintes d'allocataires se font entendre (fin des tickets loisirs dans le Douaisis avec pétition sur internet, baisse des subventions des centres sociaux dans le Valenciennois, des dizaines voire des centaines de déclarations de ressources trimestrielles mal scannées et déclarées -à l'interne, par les hiérarchies- sans suite). Pour les salarié-es, la centralisation des modules (informatiques etc.) est très contraignante et pèse sur les conditions de travail et le service rendu aux allocataires.

À aucun moment, M. Forafo n'a contesté nos arguments concernant le soit-disant préjudice de la fraude aux allocations, trois fois moins important que le montant des allocations non réclamées / versées. Néanmoins, il a nié la pression exercée sur le « rendement » des salarié-es (chronométrage des entretiens, logiques de primes etc.). 

À l'issue de notre échange, M. Forafo s'est engagé à nous recevoir quand nous en ferons la demande. Nous comptons prochainement le mettre face à cette promesse, dans l'optique de débloquer des dossiers.

Le Collectif des chômeur-ses et précaires de Lille s'inscrit dans le mouvement national « Occupons Pôle Emploi » et compte bien prolonger l'action de ce matin. Ce n'est qu'un début ! Nous ferons valoir nos droits et nos revendications ! Nous sommes ouvert-es à toutes les personnes qui veulent combattre la précarité et la criminalisation de la pauvreté !

Prochaine réunion : jeudi 26 janvier à 18h, au 32 rue d'Arras (local syndical mis à disposition par la CNT).

Contact : collectifCPL59@yahoo.fr / Blog : ccpl59.over-blog.com

Vous trouverez, ci-joint en pdf, le tract distribué ce mardi aux journalistes présent-es au Club de la Presse.

Le Collectif de ChômeurSEs et Précaires de Lille (CCPL) présente ses voeux à la CAF du Nord


Commenter cet article